Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Communiqués nationaux

Contre la ratification de la Charte européenne des langues régionales

 

À l’initiative de la Libre Pensée, 400 libres penseurs, laïques, démocrates, républicains et syndicalistes, dans l’union la plus large, se sont réunis pour commencer l’action commune contre la ratification de la Charte européenne des langues régionales.


Cette Charte ne vise nullement à défendre les langues régionales ou minoritaires, elle ne vise qu’à faire éclater l’unité et l’indivisibilité de la République. Avec l’Acte III de la décentralisation, cette manœuvre antirépublicaine veut remettre l’égalité en droit des citoyens.


Devant un public attentif, sous la présidence de Christian Eyschen, vice-Président de la Libre Pensée, tour à tour :

Une communication de Françoise Morvan a été portée à la connaissance des participants.

Jean-Sébastien Pierre, Président de la Libre Pensée a procédé à une étude de la Charte.

Puis, ont pris la parole :

Ramiro Riera pour l’association Laïcité-Liberté

Aliette Geistdoerfer, Secrétaire générale de l’Union rationaliste

Un message de Gilbert Abergel, 1er vice-Président du Comité-Laïcité-République a été lu

Jean-François Chalot, Secrétaire général du CNAFAL

Yves Pras, Président du Mouvement Europe-Laïcité (CAEDEL)

Georges Gastaud, Président de COURRIEL

Jean-Noël Lahoz, syndicaliste libre penseur

David Gozlan, Secrétaire général de la Libre Pensée


Il a été décidé que des délégations, avec les associations présentes, demanderaient à être reçues par les groupes parlementaires à l’Assemblée nationale et au Sénat pour demander aux députés et sénateurs de ne pas ratifier cette Charte réactionnaire et antirépublicaine.

Les réponses seront apportées à la connaissance de tous.


Pour consulter nos précédents articles sur ce sujet, cliquez sur ces liens:

Contre la dislocation de la République, Pour l’égalité des droits


NON À LA RATIFICATION DE LA CHARTE DES LANGUES RÉGIONALES ET MINORITAIRES

Articles récents

Hébergé par Overblog