Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Activités et actions départementales

 

  Presse-papier01-copie-4.jpg

 

 

C'est près de quatre-vingt libres penseurs venus des départements voisins qui se sont retrouvés ce samedi à Marseille pour assister à une conférence sur la loi Debré. Cet exposé fut remarquable par la qualité des orateurs et la richesse des interventions. La démonstration des effets pervers de cette loi, pas évidents à cerner au premier abord, nous a conforté dans notre détermination à exiger l'abrogation de la loi Debré.

Contre le principe de Séparation des Églises et de l’État, codifié par la loi du 9 décembre 1905, une masse financière considérable de fonds publics est déversée, chaque année, pour l’Église catholique et ses œuvres, principalement l’enseignement privé catholique.

La loi Debré, votée le 31 décembre 1959, a donné à l’enseignement privé confessionnel le statut de  « service public d’enseignement ». Par ce dispositif, au mépris des principes républicains, l’État finance le principal concurrent de l’Enseignement public. C’est une concurrence « déloyale et faussée » par les pouvoirs publics euxmêmes.

La loi Debré est la mère de toutes les lois antilaïques. Son abrogation marquerait un coup d’arrêt important et un retour vers le respect de la laïcité institutionnelle. La Fédération nationale de la Libre Pensée n’estime pas que le combat laïque aujourd’hui serait d’accepter la loi Debré au nom du « réalisme » et « de ne pas payer plus que ce que prévoit cette loi ». Si nous sommes pour l’abrogation de toutes les lois antilaïques (des lois MarieBarangé à la loi Carle), il convient d’abroger la loi du 31 décembre 1959, car tout l’arsenal antilaïque en découle (une vingtaine de lois et décrets antilaïques ont été adoptés par les gouvernements successifs de 1960 à 2013).

Se réclamer du combat laïque sans le faire, serait vouloir un couteau sans lame qui n’aurait pas de poignée.

Pour sauver l’École Laïque, il faut abroger la loi Debré !

 

 

Et pour plus d'informations sur ce sujet, regardez cette video.

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog