Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Documentation LP 06

Édifiant cet article de Diane Cambon paru dans l'hebdomadaire Marianne sous le titre :

 "L'archevêque de Grenade dégoupillé"

Qui peut encore nous faire croire que l'Église catholique a évolué ?

 

Homme d'Église, Francisco Javier Martinez, 66 ans, ne désarme pas face à la critique, c'est avec fougue que l'archevêque de Grenade défend la dernière parution de sa maison d'édition, un essai virulent sur le mariage écrit par la journaliste italienne Costanza Mirlano, intitulé Marie-toi et sois soumise. Ce livre, qui a été un best-seller en Italie, n'a pas reçu le même accueil en Espagne. La ministre de l'Égalité, Anna Mato, a demandé son retrait et il a été fustigé au sein même de la hiérarchie ecclésiastique ibérique. L'auteur y explique comment l'épouse doit être au service complet de son homme sans jamais broncher. Outre le fait qu'elle doit être à la maison à s'occuper du foyer, elle doit exaucer tous ses désirs.

L'archevêque qui a qualifié la polémique de « ridicule et hypocrite » a assuré que cet ouvrage avait pour but « d'évangéliser et d'aider les couples». Ce prélat de l'Église catholique espagnole n'en est pas à sa première sortie iconoclaste. Il est connu pour ses homélies incendiaires contre l'avortement qu'il compare à un « génocide silencieux », et désigne les médecins consentants comme des « officiers de camp de concentration ». Considéré comme l'un des piliers de l'Église espagnole conservatrice, il aspire à devenir le représentant de l'épiscopat.

Articles récents

Hébergé par Overblog