Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Communiqués nationaux

Le Congrès national de la Libre Pensée, réuni à Nancy du 9 au 12 juillet 2014, s’indigne de l’attitude du Président de la République qui a renié son engagement, pris avant son élection, de réhabiliter collectivement les Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918. Il dénonce aussi les méthodes et manœuvres mensongères de Kader Arif, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants dans ce dossier.

Peloton-copie-1.jpg


François Hollande s’est inscrit, une nouvelle fois, dans les pas de Nicolas Sarkozy qui a refusé cette réhabilitation collective. Ceci ne l’honore pas. Comment ne pas constater que les « fastes » du 70e anniversaire du D.Day cachent mal le désarroi du Gouvernement sur le sens à donner au 100e anniversaire de 1914-1918 ? Le fait de refuser la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple mine quelque peu la solennelle grandeur annoncée pour célébrer « la Grande Guerre ».


Après le 7 novembre 2013 et le débat au Sénat du 19 juin 2014, il est désormais clair pour tous que ce gouvernement n’effacera pas cette tache sur l‘honneur de la République que représentent les 650 [1] exécutions devant le front des troupes pour terroriser les soldats.

Il est totalement indigne pour la démocratie de voir un Président-Bonaparte agir selon le fait du Prince le plus total. Il s’agit d’une attitude qui démontre le caractère profondément antidémocratique d’un tel régime. Il n’y a rien à attendre d’un gouvernement qui s’agenouille devant le MEDEF, les généraux et l’Eglise catholique. Honte à ceux qui renient une tradition républicaine qui sut amnistier les Communards et réhabiliter le capitaine Dreyfus !


La République, ce n’est pas eux
La République, c’est le peuple et la Nation !


Au nom d’une certaine conception de la République, la Libre Pensée, avec tous ceux qui le voudront à ses côtés, honorera et réhabilitera symboliquement les 650 Fusillés pour l’exemple dans une action incessante et féconde, pendant tout le centenaire de la Première Guerre mondiale.


Nous mettrons tout en œuvre pour élever, sur la ligne de front, un monument en hommage aux Fusillés pour l’exemple et à toutes les victimes de la guerre morts par la France. La Libre Pensée prendra l’initiative d’une souscription nationale pour l’érection de ce monument, renouant ainsi avec la tradition des monuments pacifistes élevés entre les deux guerres mondiales.


La Libre Pensée entend continuer son combat de justice à l’aide de l’histoire, elle entend informer les citoyens. Elle ne cessera d’agir pour obtenir la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Dans ce sens elle appelle ses fédérations départementales à amplifier leur action afin d’obtenir des vœux et motions des Conseils municipaux, Conseils généraux et Conseils régionaux.


A la faveur de la commémoration du centième anniversaire de la Première Guerre mondiale, nous portons et continuerons de porter haut et fort cette exigence de réhabilitation. On ne nous fera pas taire, ni renoncer. Le Congrès national de la Libre Pensée appelle les libres penseurs, les pacifistes internationalistes et les militants à se saisir de toutes les occasions nécessaires et possibles pour agir en ce sens.


Les 13 et 14 décembre 2014, à Soissons dans l’Aisne, nous ferons ainsi le procès symbolique des généraux assassins, car s’il faut rendre justice aux victimes, il faut aussi juger les coupables de ces meurtres barbares.


En 2015, nous ferons un colloque sur le thème : « Déserteurs, mutins, pacifistes, antimilitaristes de tous les pays et de toutes les guerres : unissez-vous  »


En 2016, nous agirons sur le thème : « La guerre entre les nations, la guerre contre les nations »


En 2017, nous établirons que « le Pétain de 1940 était déjà contenu dans le Pétain de 1917 ».


En 2018, nous tiendrons aussi un colloque sur « Le traité de Versailles, fauteur de guerre, facteur de révolutions. Ses conséquences historiques et politiques. »


D’ici 2018, la Libre Pensée organisera à Marseille deux colloques sur « le Front d’Orient » et sur « les troupes originaires des colonies  ». Dans l’Allier, se tiendra le 27 juin 2015 un colloque sur « Zimmerwald, Kienthal, Pierre Brizon et ses amis ».


Le Congrès national invite les Fédérations départementales à multiplier ce genre d’initiatives qui renforceront nos actions nationales.


Le Congrès national de la Libre Pensée appelle l’ensemble des Fédérations départementales et des libres penseurs à se mobiliser ardemment pour faire des rassemblements pacifistes autour du 11 novembre 2014 un moment de mobilisation grandissant, dans l’union la plus large, pour que justice soit rendue aux 650 Fusillés pour l’exemple. Cette date sera l’occasion du lancement de la souscription nationale et de la campagne pour l’érection du monument sur la ligne de front.


Le Congrès national de la Libre Pensée incite aussi au développement et au rayonnement accrus des associations laïques des amis des monuments pacifistes. 2014/2018, c’est le moment pour donner une véritable dimension à ces initiatives.

Nous sommes aussi la République !

Nous rendrons justice aux victimes de la guerre !

Nous réhabiliterons les Fusillés pour l’exemple !


[1] La dépêche AFP rapporte que M. Arif fait état de 918 « fusillés » sans préciser s’il s’agit de « fusillés pour l’exemple » au sens où l’entendent la Libre Pensée et les organisations amies qui militent avec elle sur ce dossier, ou si - pour entretenir la confusion si utile à F. Hollande et K. Arif - y ont été ajoutés des « droits communs » et autres cas sans rapport avec la cause que défend la Libre Pensée.

Articles récents

Hébergé par Overblog