Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Communiqués nationaux

Document final du 3ème Congrès de l’Association Internationale de la Libre Pensée, Concepción (Chili), 8, 9 et 10 Novembre 2013

 

Le 3e Congrès de l’Association Internationale de la Libre Pensée s’est tenu dans la ville de Concepción, République du Chili, entre le 8 et le 10 Novembre 2013. Son organisation a été mise sous la responsabilité de l’Institut Laïque d’Études contemporaines du Chili. L’ILEC est une des organisations de fondation de l’Association Internationale de la Libre Pensée à Oslo 2011. L’ILEC a également participé au 2e Congrès de l’AILP de Mar del Plata en 2012.

 

L’événement a eu lieu dans les excellentes installations du Collège de Concepción Pedro de Valdivia. La ville de Concepción était un environnement propice à la réalisation de ce congrès, parce que c’est une ville avec une forte présence de jeunes et de citoyens libre penseurs, une importante activité universitaire et une riche histoire depuis l’indépendance républicaine du Chili jusqu’à ce jour.

 

Résolutions du Congrès

 Les décisions prises dans le cadre des discussions du 3e Congrès international de la Libre Pensée, expriment notre volonté commune de réaliser de véritables progrès pour la liberté et la laïcité dans le respect mutuel qui ne peut exister qu’avec la seule séparation institutionnelle de l’Église et de l’État.

 

Ratifier les trois points approuvés à Oslo2011 :

 

- Lutter pour la Séparation de l’Église et de l’État dans le monde.

- Réaliser des études sur les fonds publics apportés par tous les citoyens, qui servent à financer les religions.

- dénoncer les délits commis par les religions, anciennes et nouvelles, contre des êtres humains et exiger des réparations pour les victimes.

 

Ratifier les décisions de Mar del Plata 2012

 

- L’opposition au financement public des religions et à leur intervention dans la sphère publique, en particulier dans les décisions politiques. La religion devrait être une affaire privée de ses adhérents et ses manifestations doivent se faire dans le domaine qui leur est propre.

- Lutter pour la liberté des individus dans le respect absolu de la liberté de conscience pour la justice et le respect des droits de l’homme et, par conséquent, pour protéger les décisions individuelles, telles que l’apostasie, le divorce, la contraception et la liberté de concevoir ou non, et le droit à une mort digne.

- Œuvrer pour la pleine reconnaissance des droits et de la dignité des femmes, la mise en œuvre du principe de l’égalité des droits. Et en particulier, la lutte contre la violence contre les femmes, et pour le droit des femmes à décider de leur propre corps.

- Promouvoir la liberté d’association, la garantie des droits des travailleurs, les citoyens et la société dans son ensemble, nous devons relever le défi pour le développement d’une vie meilleure. Une société plus juste et plus équitable et plus fraternelle permettant le plein développement des capacités de tous les êtres humains - hommes et femmes - d’atteindre le perfectionnement matériel, intellectuel et spirituel de l’humanité.

Nous déclarons que la plus haute aspiration est de chercher le bonheur humain dans le respect de tous.

- Pour promouvoir la conservation de la nature comme un bien commun à tous les êtres humains.

- Lutter pour l’éducation et la formation publique laïque gratuite des citoyens.

- Continuer à se battre pour l’abrogation de tous les concordats signés par les divers États avec l’Église catholique et les autres religions, ainsi que l’abolition de toutes sortes d’État confessionnel.

 

Conclusions du Congrès de Concepcion

 

L’AILP est la réponse des libres penseurs d’aujourd’hui aux diverses situations qui remettent en question la liberté de conscience dans le monde. Les libres penseurs considèrent qu’ils doivent s’unir et organiser une lutte commune pour défendre les acquis obtenus et soutenir la solidarité et la fraternité de tous ces hommes et femmes qui, sur notre petite planète essayent de se battre pour la liberté et la justice.

 

Les libres penseurs ont apporté une contribution importante au développement des idéaux et des valeurs que nous promouvons, en particulier l’émancipation des peuples, la souveraineté citoyenne dans un régime de gouvernement constitutionnel, la liberté absolue de conscience, la démocratie, la liberté et la laïcité.

 

Le 3ème Congrès a souligné de nombreux points pour donner qualité pour soutenir une action libre penseuse dans de nombreux pays et régions. Certains d’entre eux sont :

 

-  Insister sur le fait que la Libre Pensée doit être un phare dans la vigilance de ce qui se passe dans notre société par rapport à nos valeurs. Cela signifie alerter, élever les consciences, fournir des positions, et exprimer nos opinions pour guider sur les tendances, faire la lumière sur le cours des événements, les mettre dans un contexte pour que les secteurs les plus conscients puissent comprendre.

- Souligner que la Libre Pensée et les libres penseurs ont certaines responsabilités. La Libre Pensée ne peut se réaliser sans l’action de la Libre Pensée, celle qui défend et promeut la réalisation des droits civils, qui agit pour respecter la loi, non comme un dogme immuable, mais comme le dénominateur commun et l’évolution d’une communauté humaine bien organisée, qui défend et promeut la laïcité comme une façon que tout le monde soit égal et respecté dans ses convictions en public, sans hégémonies religieuses, que ce soit politique ou idéologique. Elle promeut l’éducation des citoyens pour la meilleure performance de leurs vertus civiques et politiques et vise à favoriser la pensée critique pour lui-même et d’autres comme le meilleur moyen de conquérir des libertés individuelles et collectives. (…)

 

Cela signifie qu’elle doit principalement être impliquée dans les causes sociales justes, qui sont celles de la liberté de conscience, des libertés civiles et l’autonomie individuelle.

 

La Libre Pensée doit promouvoir la pratique de la pensée. Souvent, des choses sans importance, le divertissement, ou ce qui est du domaine de la fantaisie prennent le pas sur la réflexion, cherchant à s’évader de la réalité.

 

Aujourd’hui, pensez signifie résister à la tyrannie de la futilité, de l’inutilité, du banal. Penser c’est résister Penser c’est résister à l’oppression de la dénommée « pensée unique », toute prête à être consommée. (...) C’est la pensée conformiste, c’est le paraître égoïste qui nous intoxique et fait que nous acceptons la puissance et le système de soumission comme existant en soi dans notre nature elle-même.

 

La Libre Pensée proclame : « recherche la vérité - la recherche de ta vérité. » Car sans vérité, il n’y a pas de liberté possible. Et chercher la vérité c’est comprendre la réalité, aussi rude soit-elle. La Libre Pensée est une école de la dignité humaine au service de tous les hommes et les femmes qui cherchent l’émancipation individuelle et sociale.

 

La Libre Pensée est d’accord avec l’une des batailles libertaires les plus importantes aujourd’hui : l’égalité des sexes, la lutte contre le fléau de la violence domestique et surtout accepter que la femme soit la maîtresse de son propre corps. Cela suppose une grande résistance à l’organisation actuelle de la société avec de fortes racines patriarcales. Cela suppose de combattre ceux qui comptent sur le dogme religieux et/ou le conservatisme social, et qui s’opposent à la nécessité de structurer la société pour la santé sexuelle et reproductive et pour l’interruption volontaire de grossesse en sécurité pour les femmes. Nous devons nous battre constamment pour l’autonomie des femmes, non seulement en tant que citoyennes mais comme conséquence qu’elles doivent être propriétaires de leurs corps.

 

La défense et la promotion de la laïcité pour fortifier la République. Récupérer et défendre l’espace public républicain comme un moyen de promouvoir la liberté, le pluralisme et la démocratie. Défendre une éducation publique de qualité et de éviter le financement public de l’enseignement privé, y compris l’éducation religieuse.

 

 La Libre Pensée est présentée comme une projection historique et aujourd’hui plus que jamais, comme une idée universelle. À partir de cette approche, la Libre Pensée apparaît comme une contribution importante dans un monde peu sensible aux idées, de construire un avenir de liberté et d’égalité.

 

L’idée de la Libre Pensée est une idée universelle, et par conséquent, son combat est international. La Libre Pensée se manifestera de façon solidaire là où l’injustice est combattue, là où s’exprime la discrimination, là où se manifeste l’exploitation de l’homme par l’homme, là où les peuples sont soumis et là où l’autoritarisme impose sa loi obscure.

 

Le combat libre penseur n’est pas solitaire, mais partout où il se manifeste, il signifie un grand soutien et d’encouragement de la solidarité pour tous ceux dans différentes parties du monde pour se battre pour les mêmes idéaux. L’AILP devrait être la plate-forme où tous ces combats sont liés et interagissent, comme le meilleur moyen de soutenir et responsabiliser le monde.

 

Le jeune délégué René Herrera , membre du Centre Laïque d’Études Contemporaines demande que soit inscrit dans ce rapport son opinion par rapport à l’éducation, ce qui a été au centre de ses interventions est que les espaces d’éducation se divisent espaces formels et informels, ainsi les libres penseurs organisés luttent de manière constante pour la sauvegarde de l’éducation publique et formelle, il est aussi nécessaire de développer des espaces informels, non sur la laïcité, mais dans la laïcité. Il ajoute qu’à Concepción se développent des groupes de jeunes laïques, des écoles populaires, des groupes d’enseignement politico-social, lesquels ont des activités parallèles à la lutte pour la défense de l’éducation publique gratuite, laïque de qualité.

 

Les jeunes soulignent également qu’il est très important de continuer avec ce qui a été dit à Mar del Plata , en ce sens que la Libre Pensée doit nouer des alliances avec toutes les forces progressistes de la pensée , comme les athées, les agnostiques, les sceptiques, les laïques et les minorités que la société rejette. Il est important d’atteindre les militants de base énoncés dans les luttes similaires sans même savoir ce que signifie la Libre Pensée, ils peuvent nourrir la connaissance des faits dans la lutte pour un monde meilleur et nous pouvons fournir des outils et interconnexion avec d’autres militants intéressés à se joindre à des causes synergiques et plus proche de l’ objectif d’une société juste et tolérante qui valorise la diversité .

 

 Exprimer également que l’AILP doit faire l’effort de faire qu’aucun libre penseur ne soit est exclu de ces événements pour des raisons économiques.

Articles récents

Hébergé par Overblog