Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

^^^^^^^^^^^^^^Association de recherche philosophique et d'action sociale ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^^ Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée ^^^^^^^^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^^^^^^^^Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Documentation LP 06
Bénédiction à coups de pistolet à eau !!!

Bénédiction à coups de pistolet à eau !!!

COVID19, Révélateur des obscurités

D'après l'article de la Raison N°652

Déjà des dizaines de milliers de décès, de malades hospitalisés en soins de réanimation, de personnes infectées, le Covid 19 met le monde à rude épreuve. Au passage, il révèle une fois de plus les pires jobarderies et niaiseries d'institutions plurimillénaires. Les politiciens n'échappent pas à cette poussée de sottise ambiante.

Déjà bien atteints par la crise des vocations, les clergés voient dans le Covid 19 un obstacle de plus se dresser entre eux et le monde réel. Alors que la prière est depuis toujours le moyen de souder les croyants, de les  " lier au Dieu hypothétique et immatériel", voici églises, temples, mosquées et sanctuaires fermés sur décision du gouvernement

Le Premier Ministre Édouard Philippe annonce « la fermeture de tous les lieux "non indispensables à la vie du pays", ainsi que ceux "accueillant du public" et "les lieux de cultes" », la décision a été prise par Mgr Jacolin d'« annuler les messes en Vendée ».

« Soulignons ici l'habileté de la formulation du Premier Ministre, ou du membre de son cabinet qui l'a rédigée. Son ainsi que suivi du et pour séparer "accueillant du public" des "lieux de culte" lui permet "en même temps" d'éviter de qualifier ces lieux de culte comme un banal "lieu d'accueil" ou "non indispensables à la vie du pays"...ce qui reste à prouver » nous indique notre camarade.

Il leur faut pourtant continuer la prédication, la cléricalisation de la société n'attend pas. À Saint-Étienne, on a trouvé la parade : les photos des paroissiens sont collées aux fauteuils de l'Église.

À Rouen, les prêtres célèbrent la messe en direct dans des lieux insolites : « Le père Geoffroy de la Tousche, curé de Notre-Dame-Rouen centre, ressent comme un décalage horaire ce jeudi 2 avril 2020 : "J'étais ce matin chez un boulanger pour dire la messe à 4hl5." Les lieux de cultes étant fermés, l'homme d'église a décidé, comme son confrère de Bihorel le père François-Xavier Henri, d'aller célébrer la messe dans des lieux de vie "chamboulés" par l'épidémie de Covid-19 : magasin, bar, ferme, librairie, boulangerie, école, etc., diffusés en direct sur les réseaux sociaux. »

J'ai annoncé que je voulais dire la messe sur le ring pour vaincre le Coronavirus

Le père de la Tousche est allé jusqu'à célébrer la messe sur un ring, au Novick's Stadium « J'ai annoncé que je voulais dire la messe sur le ring pour vaincre le Coronavirus. Eh bien le propriétaire des lieux, Stéphane Novick, a accepté immédiatement ! »

Le père Henri a débuté les messes à la ferme. « J'ai demandé à m'installer dans l'enclos,

au milieu des bêtes pour dire la messe. Au début, ça caquetait dans tous les sens. Les paroissiens ont pouffé de rire... Puis un coq a chanté au moment le plus important II y a eu un instant grave où tout le vivant était réuni autour de la prière. » Chacun cherche des signes à l'aune de ses croyances dans ces temps particuliers. Les messes sont diffusées sur deux chaînes Youtube, Cathorouen et Catho Bihorouen.

Pour le père de la Tousche, les paroissiens sont confortés en voyant leurs prêtres prendre des risques, « comme le Christ a pris le risque de vivre parmi nous ». Le père de la Tousche se connecte également à ses paroissiens lors de partie de jeux vidéo. Il répond à leurs questions tout en jouant à des jeux connus comme Fortnite ou Minecraft « Face à ce contexte particulier, nous devons repenser la façon d'exercer notre métier, remarque-t-il. Cela montre aussi que les prêtres ne sont pas des extra-terrestres. »

 

Le sanctuaire de Lourdes a fermé ses portes

Le sanctuaire de Lourdes, qui tient pourtant sa haute réputation des miracles qui s'y seraient produits, ferme « Pour la première fois de son histoire,... pour une durée indéterminée ». Mais pas pour tout le monde, les chapelains prient encore : « Les prières continuent au sanctuaire, avec les chapelains qui vont prier du matin au soir à la grotte » a déclaré le recteur du sanctuaire, Mgr Olivier Ribadeau-Dumas Espérons qu'ils aient été équipés de masques... Mais « les fidèles pourront suivre ces prières en direct sur des chaînes télévisées catholiques », a-t-il précisé.

Comment faire pour suivre la messe du dimanche ? Grâce aux nouvelles technologies, il est possible de se connecter et de vivre l'office du dimanche depuis chez soi, sur son portable, son ordinateur ou sa télévision. Les sciences et la technologie, les smartphones, les satellites, les productions de  « l'intelligence des intelligents » au secours de la pratique du culte. L'apôtre Paul peut se tirer les cheveux, lui qui voulait les anéantir !

Mais pour l'évêque de Digne (comme pour tous les évêques de France), nul besoin de ces technologies. Il appelle tout le monde à poser une bougie à la fenêtre au moment où les cloches des églises résonneront à 19h30, le 25 mars. Une bonne vieille communion dans l'espace public comme dans les temps ancestraux.

Les mosquées aussi sont fermées. France 3 Bourgogne Franche Comté nous informe pourtant que « Ce vendredi 4 avril, le Rassemblement national a publié une vidéo de plusieurs appels à la prière dans différentes villes de France : Lyon, Montpellier, Strasbourg, Colmar, Annonay et donc Valentigney. Ce montage est censé révéler un "scandale" : "Avec indécence, les islamistes profitent de la crise sanitaire pour continuer à nous imposer de force leur présence et leur idéologie !", annonce le message accompagnant la vidéo qui se révélera être un fake. »

Les politiciens, pourtant payés pour gouverner, et donc prévoir, ont aussi étalé leur grande impréparation et bêtise et n'hésitent pas à user du mensonge pour se sortir des questions, notamment celles des personnels soignants, qui se plaignent de ne pas avoir de masques, de respirateurs et de tests.

À commencer par Olivier Véran, ministre de la Santé qui déclarait le 17 mars : « Nous avons assez de masques aujourd'hui pour permettre aux soignants d'être armés face à la maladie et de soigner les malades ». Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie devait déclarer : « Il faut sortir de ce fantasme autour des masques, respecter une distance de plus d'un mètre, c'est beaucoup plus efficace qu'un masque. Et surtout on a des cas de contaminations de gens qui portent des masques et le tripotent tout la journée. »

Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement devait déclarer : « Les masques, ça ne sert à rien ! ». Cela tombe bien, des masques, il n'y en a pas î Alors que nos anciens meurent par centaines dans les Ehpad, les résidents contaminés restant mêlés à ceux qui ne le sont pas, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, se fait tester le 10 mars. Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État, le 22 mars. Elle ira même jusqu'à s'en vanter : « J'ai été diagnostiquée ce jour positive au Covid-19. Je n'ai que des symptômes bénins à ce stade ».

Le Préfet de Police Didier Lallement se fendra d'un : « Ceux qui sont aujourd'hui hospitalisés, ceux qu'on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement ne l'ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple. » Évident non ?

Et quand ils ne savent pas quoi faire, ils s'en remettent à Dieu, comme Christian Estrosi

qui salue « les fidèles réunis ce soir en l'église du Vœu pour une veillée de prières afin de demander la protection de #Nice06 face au Coronavirus, comme l'ont fait les Niçois en 1832 face à l'épidémie de choléra et dont nous honorons l'histoire chaque année lors de la fête du Vœu. » Cela ne lui aura pas véritablement servi, puisque le 17 mars 2020, Christian Estrosi était déclaré positif au Coronavirus... Il n'y a pas eu de miracle !

Richard Lioger, député LREM de la Moselle a également été bien mal inspiré. Celui qui voulait être maire de Metz a pris la fuite devant le virus, préférant partir se confiner dans sa résidence secondaire du Lubéron. Reconnaissant que son exil est "peut-être problématique symboliquement", il ne souhaite pas pour autant présenter des excuses, ni "rentrer à Metz".

 

Contre le primat des maths

Didier Raoult, infectiologue de Marseille, n'aura pas toujours eu de bonnes inspirations non plus, lui qui dans le Monde du 28 mars, se prononcera « Contre le primat des maths » et pour que les « médecins reprennent leur place avec les philosophes et avec les gens qui ont une inspiration humaniste et religieuse dans la réflexion morale, même si on veut l'appeler éthique, et qu'il faut nous débarrasser des mathématiciens, des météorologistes dans ce domaine. »

 

Les sorties médiatiques hasardeuses de Daniel Cohn-Bendit

La revue Marianne nous apprend également que « Daniel Cohn-Bendit a beau "aller au parc" à Francfort, il faudrait peut-être lui faire prendre l'air. Confiné outre Rhin, l'eurodéputé enchaîne en effet les sorties médiatiques hasardeuses. Après avoir prié le professeur Didier Raoult de "fermer sa gueule" dimanche sur LCI, le septuagénaire a estimé sur France Inter, lundi 30 mars, "qu'en tant que femme", Angela Merkel avait une "communication protectrice" dans la gestion de l'épidémie de Covid-19. »

Cette embardée sexiste découle d'une question anodine sur les différences de communication entre le gouvernement allemand et le gouvernement français. Entre deux éloges du fédéralisme germanique, l'ancien d'Europe écologie-Les Verts gratifie les auditeurs du service public de cette brillante analyse : "La grande différence, c'est la différence de personnalité entre Angela Merkel et Emmanuel Macron." Daniel Cohn-Bendit s'explique : "Angela Merkel a, dans une situation comme celle-là - d'ailleurs c'est la même chose pour la première ministre belge, madame Wilmès -, eh bien en tant que femme, elle a une communication protectrice, qui rassure."

Le peintre Goya était particulièrement inspiré, quand il a dit « Le sommeil de la Raison produit des monstres ». Libres penseurs restons vigilants !

José Arias

Cette chronique  a été construite avec les remontées des Fédérations et des militants de la Libre pensée : Jacques Marche, Sylvie Reverdy, Christophe Lopez, Pierre-Yves Ruff, Paul Gueth, Jean Regourd, Marc Pouyet Jean-Claude Roujeau, Sylvianne Chambellant, aleduc954, Franck Ramus Jean-Pierre Normand, Gérard Lopez, Kevin Morts, Chrlstlane Fortl, Pierre-Yves Germond, Marguerite Fabre, et d'autres. La Raison les remercie.