Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Communiqués nationaux

Une nouvelle fois, après l’anniversaire de la Bataille de Verdun, le fossoyeur de la Justice pour les Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918 a commis son forfait de silence pour le 100éme anniversaire du déclenchement de la Bataille de la Somme. Messieurs Hollande, Valls et leur gouvernement se sont faits derechef les complices des assassins.

Chaque cérémonie apporte un peu plus dans l’ignoble. Voici ce que rapporte le Courrier Picard du 3 juillet 2016 : « Couac à Fricourt ce vendredi 1er juillet. Si les 600 à 700 participants retiendront une belle cérémonie hommage aux Allemands, en coulisses les rouages étaient grippés. Le secrétaire d’État Jean-Marc Todeschini a refusé que soit entonnée la Chanson de Craonne, appel à la grève des soldats contre  ''Tous ces gros qui font la foire (…) feraient mieux de monter aux tranchées pour défendre leur bien, car nous n’avons rien''  ».

Il est sûr que chanter cette chanson qui dit à la fin :

« Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront,
Car c'est pour eux qu'on crève.
Mais c'est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s'ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l'plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau ! »

Cela ferait un peu désordre pour ceux qui envoie la troupe dans les expéditions néocoloniales dit « opex » et qui militarise à outrance la société. Hier, comme aujourd’hui, c’est « silence dans les rangs, et je ne veux voir qu’une tête ». Mais jusqu’où ira ce gouvernement dans l’ignominie ?

 

* * *

La bataille de la Somme a débuté le 1er juillet  1916 et s’est terminée le 18 novembre 1916. Bilan : aucun gain territorial, aucune avancée militaire décisive ; mais plus de 443 070 victimes (Britanniques : 206 282, Français : 66 688, Allemands : 170 100). Bref, aucun vainqueur, tous vaincus.

Il faut ajouter à cela les blessés : 267 221 Allemands, 213 372 Britanniques, 135 879 Français, soit 616 473 « gueules cassées », soldats amputés, invalides pour toujours pour la plupart.   Autant de vies brisées, de familles meurtries, de drames humains. La guerre, c’est toujours la boucherie la plus ignoble, la barbarie la plus folle. La bataille de la Somme en est une illustration des plus épouvantables.

Afin de forcer l’obéissance au commandement des brutes galonnées, lors de cette bataille, il y eut 79 soldats de l’Empire britannique Fusillés pour l’exemple et 19 soldats de l’Empire français Fusillés pour l’exemple par des balles françaises.

Et si la  France s’inspirait de l’exemple anglais ?

Recevant onctueusement  les représentants distingués de la monarchie anglaise, le Président de la République française aurait pu s’inspirer  de la « loi de pardon » qui fut décidée au Royaume-Uni en hommage aux

  • 256 Fusillés pour le Royaume-Uni
  • 23 pour le Canada
  • 26 pour l’Irlande
  • 5 pour la Nouvelle-Zélande

L’Angleterre n’est pas un aussi mauvais exemple en ce moment, même si nous demandons la réhabilitation collective et non le pardon, car la République ne « pardonne pas », elle rend la Justice, car la République  n’est pas une monarchie de droit divin.

Hier comme aujourd’hui, les assassins ne seront pas jugés ; Les victimes ne seront pas réhabilitées !

Hier comme aujourd’hui, il fallait taire la responsabilité des généraux et de l’État-major. Hier comme aujourd’hui, le gouvernement jette le manteau de Noé sur les crimes de guerre. Responsables et coupables, vous ne serez jamais inquiétés par le pouvoir à la botte du militarisme qui est, hier comme aujourd’hui, à la tête des opérations coloniales et impérialistes, dite « opérations extérieures ».

La Libre Pensée n’accepte pas !

Parce que le peuple souverain, c’est la République en marche, parce que nous sommes aussi la République, au nom de l’Humanité nous proclamerons que les 639 Fusillés pour l’exemple (dont les 19 de la Somme) seront réhabilités collectivement, qu’ils n’ont ni fauté ni trahi. Ils étaient des hommes au Front sous les bombes, les obus et la mitraille.

Ils étaient dans la boue, le sang et l’horreur des tranchées. Ils ont dit NON à la mort inutile. Ils ont dit NON à des ordres imbéciles, aboyés par une hiérarchie militaire qui se  souciait comme d’une guigne de la vie humaine.

La Fédération nationale de la Libre Pensée appelle tous ceux qui se reconnaissent dans cette démarche de justice à souscrire massivement pour l’érection d’un monument sur la ligne de Front  en hommage aux 639 Fusillés pour l’exemple.

 

 

 

Nous sommes aussi la République !
Nous réhabiliterons les 639 Fusillés pour l’exemple !

Articles récents

Hébergé par Overblog