Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Activités et actions départementales

CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DE LA LIBRE PENSÉE

CREIL – 19 / 22 août 2015

 

Intervention de Georges Marcel FAYE délégué de la Fédération des Alpes-Maritimes

Verbatim

 

Je vous transmets les salutations fraternelles de la Fédération des Alpes-Maritimes qui est une Fédération qui voit son nombre d'adhérents augmenter régulièrement.

 

Je ne vais pas détailler toutes nos actions. Je dirai simplement que les rapports nationaux ont été adoptés à l'unanimité malgré quelques discussions sur la tenue de certains articles.

 

Parmi nos actions, qui se traduisent par l'augmentation du nombre de nos adhérents, nous avons une liste de diffusion de près de 250 personnes. Cela est dû à notre présence au Festival du Livre de Mouans-Sartoux où nous exposons un certain nombre d'ouvrages de la Libre Pensée ainsi qu'un petit dépliant de présentation de notre association qui est fort utile et je pense que c'est une très bonne idée de continuer à le produire ainsi que (idée suggérée par Christian) l'édition d'un document pour solliciter les abonnements à La Raison.

 

Nous écrivons aux maires et députés-maires qui se permettent d'inviter le population à des messes pour des occasions diverses comme le 15 août. Il y a madame Tabarot qui avait demandé la création d'une commission laïcité pour l'Éducation à l'Assemblée nationale mais qui invite régulièrement ses concitoyens à des messes.

 

Nous avons un blog qui est assez bien fréquenté.

 

Pour le 11 novembre, il y a un monument à Peille que nous considérons comme un monument pacifiste et malgré l'opposition du nouveau maire nous nous y rendons et nous organisons une cérémonie. À ce propos, une nouvelle commune a adopté une délibération pour la réhabilitation des Fusillés pour l'exemple. Dans un département comme les Alpes-Maritimes dont j'ose à peine dire que pour nous c'est une terre de mission, c'est à noter.

 

Nous avons écrit au recteur à propos des examens organisés dans les établissements privés.

 

Une lettre a été adressée au président du Conseil général qui tenait lui aussi à exposer une crèche par pure provocation.

 

Ces actions ont amené deux articles sur la Libre Pensée dans Nice matin. Nous considérons que c'est une prouesse.

 

Maintenant, je voudrais intervenir sur un point. On a parlé plusieurs fois de recours à la justice. C'est très bien de recourir à la justice mais je voudrais dire quand même que nous avons obtenu un succès en procédant autrement. Il y a une première étape qu'il faut faire, c'est interpeler le préfet pour lui demander de faire son travail de contrôle de légalité. Nous avons obtenu comme cela la suppression de subventions aux Pénitents blancs entre autres. Donc, nous avons proposé que soit inclus dans la résolution générale le texte suivant qui est très court :

 

« La FNLP encourage vivement les Fédérations départementales

- à examiner les subventions versées à des organismes cultuels par les mairies, les conseils départementaux et régionaux,

- à dénoncer ces subventions par tous les moyens,

- à demander aux préfets d'exercer leur devoir de contrôle de légalité.

La FNLP rendra compte de ces démarches de façon à ce que les Fédérations départementales s'enrichissent mutuellement de leur combat. »

 

 

Je ne peux pas quitter cette tribune, parce que vous savez que nous sommes dans un département frontalier, sans noter le problème de ce que certains appellent les migrants, d'autres proposent réfugiés. Vous savez, quand on dit les migrants c'est un peu comme lorsqu'on dit la courbe du chômage. Courbe du chômage, cela fait disparaître les chômeurs. On ne parle plus des chômeurs, c'est une courbe, c'est un graphique. Après, cela a été des demandeurs d'emploi. Quand on dit des migrants, c'est quoi des migrants ? Non, ce sont des hommes et des femmes en attente d'humanité. Ce sont des hommes et des femmes qu'on a laissés pendant des jours et des jours, j'y allais tous les jours, sur les rochers alors que quelques semaines avant à trois cents mètres de là, de la frontière, il y avait un festival de purs-sangs arabes organisé par la mairie de Menton, des immigrés ceux-là les purs-sangs arabes pour lesquels on avait construit des boxes ventilés avec la douche deux fois par jour. Pendant ce temps, ces hommes et ces femmes se lavaient dans la mer et lavaient leur linge dans la mer.

 

Depuis quelque temps, ils ont réintégré un espace sous un viaduc où il y a des trains qui passent en permanence. Je voudrais dire aussi qu'avec eux il y a des jeunes et aussi quelques adultes et des associations comme Amnesty International. Des jeunes qui campent avec eux, qui font à manger pour eux. Des jeunes français, italiens et d'autres nationalités. C'est magnifique de voir cela.

 

Je voudrais, même si ce n'est pas tout à fait dans les thèmes que nous abordons à la Libre Pensée que peut-être on se penche sur ce problème qui est un problème urgent. Ces gens sont en attente d'humanité or,si la France, l'Europe actuellement me font honte. J'aimerais que cette honte soit partagée et j'aimerais que cette honte devienne utile si on l'utilise.

 

Je vous remercie.

Articles récents

Hébergé par Overblog