Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fédération de la Libre Pensée des Alpes-Maritimes

Association de recherche philosophique et d'action sociale - Adhérente à la fédération nationale de la Libre Pensée - Ni dieu, ni maître ! A bas la calotte et vive la Sociale !

Publié le par librepensee06.over-blog.com
Publié dans : #Communiqués nationaux

 

Rançon de la gloire et hommage du vice à la vertu, sans doute, les énervés du clavier à l’eau bénite s’en prennent de plus en plus à la Libre Pensée. A la pointe de leur crucifix enragé : les actions des libres penseurs à propos des crèches chrétiennes dans les bâtiments publics, la statue de la Vierge à Publier (74), la statue Jean-Paul II à Ploërmel (56) et le communiqué sur la charia catholique.

 

Voici le genre de prose que nous recevons sur notre site : « Je vous souhaite tout le mal qui puisse exister et prie Dieu qu’il vienne vous chercher et nous débarrasser de vous. N’hésitez pas à m’appeler, si je ne suis pas à l’église pour supplier le Bon Dieu de vous renvoyer près de vos ancêtres ». Là, on est dans le gentil. On en a eu d’autres carrément scatologiques, haineux, insultants, le plus souvent dans un français plus qu’approximatif, ce qui relativise fortement les formulations du genre : « Vous n’êtes pas de chez nous ». Car si on est français, on est, bien sûr, catholique. Ce qu’on appelle, sans doute, des démocrates.

 

Bien évidemment, vouloir défendre la loi de 1905 et, Oh ! Damnation, être libre penseur, sont bien les preuves que nous ne sommes que des suppôts de l’étranger, qui sournoisement tapis dans l’ombre des synagogues de Satan (entendez les Temples maçonniques), veulent s’en prendre à la « France éternelle, chrétienne » mOssieur ! 

 

Dans le genre déjanté, la couronne d’épines revient incontestablement aux nazillons bretonnant (on devrait plutôt dire chevrotant) qui montent au Golgotha pour venger la statue de Jean-Paul II à Ploërmel. Il faut dire qu’avec une si belle œuvre d’art offert, par un maffieux russe en hommage à un vendeur d’opium du peuple, on est dans le grandiose. Il est vrai que dans la circonstance, on est plus dans le Borgia que dans le Michel –Ange.

 

Ils ont le bras tendu, nous les bras nous en tombent

 

Ces nostalgiques du Gwenn-ha-du, façon croix gammée, nous émerveillent : « Le Tribunal administratif de Rennes, saisi par la Fédération du Morbihan de l’association d’extrême-gauche jacobine « La Libre Pensée » vient de déclarer ostentatoire la statue du Pape Jean-Paul 2, inaugurée en 2006 sur une place de Ploërmel. Elle devra donc être retirée du champ public si les recours - menés notamment par le maire de Plöermel - échouent.

 

Il serait inadmissible qu’une association archi-minoritaire - dont les idées fanatiques ne représentent qu’elle même en Bretagne - parvienne à ces fins et cela même avec l’aval d’un Tribunal administratif. Le catholicisme est un des éléments fondateurs de la Bretagne, et Jean-Paul II a été important pour les Bretonnes et les Bretons. Tous ont encore en tête sa venue à Saint-Anne d’Auray en 1996 devant une foule immense de fidèles.

 

Les Bretonnes et les Bretons doivent réagir pour protéger une statue qui fait partie de leur patrimoine religieux, Breton et Européen. Si aujourd’hui, l’État fait enlever la statue d’un Pape tant aimé des Bretons, demain, seront-ce nos calvaires que des associations voudront faire détruire ?

 

Par la résistance pacifique, nous appelons chacun à veiller sur la statue de Jean-Paul 2, à former une chaîne continue pour protéger notre héritage, qu’aucun groupuscule fanatique ni aucun Tribunal administratif d’État ne pourra enlever. C’est de notre devoir de mémoire dont il s’agit. De notre passé, mais aussi de notre avenir, à l’heure où la religion catholique est persécutée, malmenée sur de nombreux territoires de la planète. N’ayez pas peur ! N’ayons plus peur ! Défendons notre Pape Jean-Paul II et le patrimoine Breton. Signez la pétition pour le maintien de la statue. Participez à la résistance bretonne ! Le collectif « Touche pas à mon Pape » »

 

Ne m’appelez plus jamais France

 

Au passage, vous remarquerez la formulation « Breton et européen », mais surtout pas français. Et c’est nous qui sommes le « parti de l’étranger » ! Cela rappelle les plaques minéralogiques dans les Etats du Sud des USA, où les nostalgiques de l’esclavage écrivaient : « Américains, par force ; Sudistes, par cœur ».

 

Il arrive que le goupillon tremblant et trop énervé, habité sans doute par l’esprit de saint-Michel terrassant le dragon, dérape sur le clavier de l’ordinateur. C’est ainsi, qu’au moment des crèches chrétiennes, un « français » (sans doute était-il « bon » comme en 1942, quand il écrivait à la Kommandantur) nous a envoyé, par mégarde, une circulaire électronique du Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin incitant ses ouailles à faire des mails en quantité pour attaquer la Libre Pensée.

 

C’est ainsi que nous avons reçu des brouettes de mails sur le même modèle : « Je suis athée, mais je défends le patrimoine chrétien et nos Églises ». Sans doute une bonne sœur communiste encore égarée. « J’ai un bon ami juif » (Hitler en avait un aussi), voire pour les plus audacieux qui ne reculent devant rien : « J’ai des amis musulmans qui sont contre vous et pour la défense du christianisme ». On y croit. D’autres, moins aimables, nous accusaient de pratiques sodomites avec les musulmans qui veulent détruire « notre belle France de toujours ». Sans doute, sont-ce des adeptes apologétiques de la parabole de la paille et de la poutre ? Chacun voit midi à sa porte.

 

Tous ceux-là font, bien sûr, d’excellents français

 

Et pourtant, comme disait Galilée, « Elle tourne ». Nous conseillons à tout ce petit monde de prendre des forces, la Libre Pensée n’a pas l’intention de renoncer à la défense de la laïcité. Qu’on se le tienne pour dit, ici et ailleurs.

 

Christian Eyschen, le 12 mai 2015

Articles récents

Hébergé par Overblog